version française

english version

La Solution Logiciel en Vision Industrielle L'Offre de Savoir-faire et Compétences en Vision Artificielle Le Logiciel de Vision Industrielle Uracode Nos Etudes et Réalisations en Vision Industrielle Vision industrielle - Robotique mobile - Suivi de cibles - Détection d'incidents - Vidéo-Surveillance - Détection du regard - Biométrie - Réalité augmentée - Mouvements de l'oeil... Clients - Revue de Presse Coordonnées - Plan d'accès - Demande de devis

 

Vision Artificielle
Groupe de Vision Artificielle

 

Les outils de vision artificielle Uratek

Origine des outils:

Uratek travaille en étroite collaboration avec le Groupe de Vision Artificielle du laboratoire CNRS IUSTI Marseille (UMR 6595), situé dans l'Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille. Ce laboratoire est à l'origine de la création d'Uratek et des logiciels de vision industrielle que la société utilise et commercialise.

Contrat de licence:

La collaboration d'Uratek avec le CNRS lui permet de maintenir une expertise de niveau élevé ainsi qu'une avance technologique durable, notamment grace aux nombreux contacts entre les chercheurs du groupe (chercheurs du CNRS et de l'Université -thésards) et les ingénieurs d'Uratek qui travaillent en synergie.

La société URATEK bénéficie d'une licence d'exploitation exclusive pour la valorisation et la commercialisation du logiciel URACODE.

Bases de la technologie:

La technologie URACODE est basée sur la méthode du plongement fractal inventée en 1997 par Philippe Guillemant (Brevet CNRS - Fractomètre Imageur) puis appliquée successivement à l'analyse de l'activité cérébrale, à la détection des feux de forêts (1999) et enfin à la vision industrielle au sein du logiciel URACODE (2002).

Plus généralement, le groupe de Vision recherche des méthodes innovantes d'analyse heuristique de signaux et images dynamiques complexes, en utilisant comme support expérimental les applications liées à la vision artificielle - et en s'inspirant ou produisant des connaissances horizontales en "génie de la perception".

Ce domaine interdisciplinaire s'intéresse aux couplages entre un cerveau et un système visuel, qu'ils soient naturels ou artificiels. Le génie de la perception a été le sujet d'habilitation à diriger des recherches de Philippe Guillemant (2000) qui a montré l'intérêt de l'analyse de l'activité cérébrale et des couplages oeil/tête pour mieux comprendre les mécanismes de la perception. Cette compréhension est à l'origine de l'approche dynamique de la vision réalisée à URATEK.

Initialement orienté sur les outils du chaos et les réseaux de neurones, le groupe perfectionne aujourd'hui cette nouvelle méthode, le plongement fractal. Il s'agit d'un procédé analytique puissant de traitement de l'information permettant de fabriquer des neurones artificiels de façon dynamique et extrèmement économe en temps de calcul.

Cette méthode permet notamment la programmation séquentielle de véritables réseaux de neurones dont l'exploitation temps réel sort ainsi de l'utopie. Elle est à l'origine des performances inégalées du logiciel URACODE.

Courbe fractale utilisée par le logiciel UACODE pour corréler les informations visuelles (ici représentée en dimension 3)

Pour en savoir plus sur la technologie URATEK et en particulier sur la méthode du plongement fractal utilisée par URACODE, voici quelques sources d'informations produites par le groupe de vision artificielle:

 

 

 

 

La solution logicielle en vision industrielle